Catégories
interview La presse en parle Phobie scolaire

Phobie scolaire : zoom sur ces enfants malades de l’école

©-Jaren-Wicklund-Fotolia

Un jour, un enfant ne peut plus aller à l’école et ce n’est ni de la paresse ni un manque d’intérêt pour l’apprentissage. « A la fin de la 5ème, ma fille s’est plainte de maux de tête. Elle vomissait tous les matins, faisait des malaises. Impossible d’aller en cours. Ça a été très soudain », se rappelle Odile Mandagaran, présidente de l’Association Phobie Scolaire. Les examens médicaux ne révèlent aucune pathologie. L’adolescente présente juste une précocité hétérogène et une angoisse de performance très forte. « Elle préférait ne rien faire plutôt que d’échouer. Malgré ses 17-18 de moyenne, elle se trouvait nulle », précise sa maman. Le mal être de la jeune fille disparaît à chaque vacance scolaire. Elle redevient alors une ado insouciante. Elle a des contacts avec les autres jeunes, s’amuse, rit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *